Passeport sanitaire : Une quinzaine de départements refusent de verser le RSA aux non-vaccinés

Quinze Départements, dont la Gironde, ont écrit ce vendredi 29 octobre au Premier ministre pour dénoncer l’absence de concertation quant au versement du RSA pour les personnes privées d’emploi suite à un refus d’obligation de vaccination

Les Départements refusent d’assumer seuls le versement du RSA aux antivax. C’est en substance ce qui se dégage d’un communiqué du Conseil départemental de Gironde, écrit ce vendredi 29 octobre en réaction à la demande du gouvernement, qui réclame aux collectivités locales de verser le revenu de solidarité active (RSA) aux « personnes privées d’emploi suite à un refus d’obligation de vaccination. »

Une dépense supplémentaire que dénoncent la Gironde et quinze autres Départements qui ont signé une lettre destinée au Premier ministre Jean Castex. Parmi les signataires, les Landes, la Haute-Vienne et le Lot-et-Garonne. Ces instances estiment anti-législatif de rémunérer certains salariés sous prétexte que ces derniers ne puissent exercer leurs fonctions du fait de leur refus du vaccin anti-Covid.

Le RSA est un « dispositif d’insertion sociale et professionnelle » et il ne peut « remplacer une allocation nationale versée suite à un arrêt d’activité pour motif d’absence de passe sanitaire », soulève ainsi la missive.

En plus de regretter l’absence de consultation, le Département désire que le RSA soit réservé, comme la loi l’explicite, aux « personnes qui sont dans l’impossibilité d’avoir des revenus d’activité. » …

Sud Ouest