Pays-Bas : « Offensantes et désagréables à regarder », les chips de Lidl sont-elles racistes ?

Aux Pays-Bas, Lidl s’est retrouvé sous les feux des critiques à cause de ses Kroepoek, ces fameux apéritifs asiatiques que l’on associe à des chips en Europe. En effet, une association luttant contre la discrimination envers les Asiatiques s’est plaint des emballages des paquets de l’enseigne. « Les gens ont trouvé les illustrations offensantes et désagréables à regarder. L’image ne correspond plus à la manière de penser en 2022 », explique Wesly Ye de l’association Asian Raisins sur Radio 1.

En effet, on retrouve sur les emballages des éléments jugés racistes comme la moustache ou un chapeau de paille. « Ce chapeau est un symbole des personnes qui travaillent dans les champs », explique Wesly Ye qui indique que les Néerlandais d’origine asiatique préféreraient ne pas être associés à cette image stéréotypée.

Alors oui, on pourrait penser que ce n’est pas grave. Qu’il s’agit simplement d’un emballage de Kropoek. « Mais les personnes d’origine non-asiatique n’y sont pas associées. C’est donc le principe selon lequel l’imagerie peut se transformer en stéréotype et finalement en racisme et en discrimination », insiste l’homme représentant l’association.

Lidl réagit et agit

En critiquant de la sorte Lidl, l’association voulait un changement. Après avoir envoyé un courrier à la direction néerlandaise, elle a obtenu gain de cause. Lidl a pris la décision de changer ses emballages. « La direction était très contente de notre message. Elle trouvait également que cela devait être différent. On nous avait donc promis à l’automne que l’illustration sur l’emballage allait changer », explique Wesly. Du côté de Lidl, on explique que l’on n’avait pas « conscience de l’impact négatif que pouvait avoir un tel emballage. Il était donc naturel de trouver une solution ».

Comme promis, la chaîne de magasins a donc adopté un nouveau design en ce mois de mai. « Nous sommes très satisfaits de cette décision. Nous espérons que d’autres entreprises feront de même. » Pour l’heure, il est toujours possible de trouver des anciens emballages en magasin ou en ligne, le temps que les stocks s’écoulent et que la livraison des nouveaux paquets se fasse.

Sudinfo.be