Pologne : Le mur anti-migrants met en danger la dernière forêt primaire d’Europe

En Pologne, la construction du mur à la frontière avec la Biélorussie doit commencer cette semaine. 180 mètres de long, 5 mètres de hauteur. Ce mur a pour but de protéger la « sécurité de la nation », affirme Varsovie. Des milliers de migrants ont tenté de traverser la frontière ces derniers mois dans une crise migratoire orchestrée par le régime biélorusse et plus d’une dizaine de personnes y ont trouvé la mort… 

Et en plus de ce drame humain, les scientifiques et résidents de la zone alertent sur les « conséquences irréversibles » pour l’environnement de la construction de ce mur dans la forêt de Bialowieza, un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Des migrants venus des pays du Moyen-Orient, entre autres, se rassemblent à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie près de de Grdono, côté biélorusse, le 8 novembre 2021

RFI