Pour protester contre l’obligation vaccinale, elle arbore un blackface

L’employée d’une école a voulu se déguiser en Rosa Parks pour dénoncer l’obligation vaccinale. [RINGO CHIU / AFP]

Pour protester contre l’obligation vaccinale en milieu scolaire, une employée d’une école primaire de la banlieue de Portland, aux Etats-Unis, a arboré un blackface. Elle a affirmé s’être déguisée en Rosa Parks, militante emblématique de la lutte contre la ségrégation dans les années 1950.

L’employée a expliqué avoir voulu se grimer en Rosa Parks pour protester contre une décision du gouverneur de l’Oregon de rendre la vaccination contre le coronavirus obligatoire pour les enseignants et le membre du personnel des établissements publics de l’Etat, notamment en raison de la circulation du variant Delta. 

«Vendredi dernier, une de nos employées s’est présentée au travail en blackface», a expliqué le district scolaire dans un communiqué ce lundi. Cette assistante éducative de l’école primaire Mabel Rush de Newberg s’est servie d’une teinture d’iode pour s’assombrir le visage. Un acte qui a créé un tollé au sein de l’établissement. Selon les informations du quotidien local The Newberg Graphic, l’assistante en question a immédiatement été renvoyée chez elle après l’incident et placée en congé administratif.

L’établissement a affirmé condamner toute forme de racisme, et a déclaré : «Il est important de se rappeler comment le blackface a été utilisé pour caricaturer les communautés noires et leur faire du mal. Nous reconnaissons la violence que cela représente et le traumatisme qu’il évoque, quelle que soit l’intention. (…) Le blackface n’a pas sa place dans nos écoles.»

Le blackface, qui consistait autrefois à caricaturer les personnes noires en déguisant des acteurs blancs, est une pratique perçue comme extrêmement injurieuse. De nombreuses personnalités ont été pointées du doigt pour avoir, le plus souvent par ignorance, pratiqué du blackface. 

Parallèlement, en France, plusieurs militants anti-vaccin ont quant à eux utilisé le symbole de l’étoile jaune que devaient porter les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, pour dénoncer l’obligation du pass sanitaire. Une comparaison qui avait indigné l’ensemble de la classe politique française.

CNEWS