Pour ses injures racistes, aujourd’hui, le Capitaine Haddock risquerait l’incarcération immédiate

Zouave, Bachi-bouzouk, Sapajou, Crétin des Alpes, autant d’injures célèbres qui seraient interdites aujourd’hui

Parmi les insultes mémorables du Capitaine Haddock, certaines se passent de commentaires: Mérinos mal peigné, Cornichon, Jus de poubelle, Moule à gaufres… Nous en répétons d’autres sans même savoir de quoi il en retourne: Ectoplasme, Oryctérope, Sapajou, Pithécanthrope…

Dans l’interjection «Mille milliards de mille sabords», qu’est-ce qu’un sabord sinon une ouverture dans la coque d’un navire pour tirer au canon?

Mais certaines des injures chères à Hergé lui vaudraient aujourd’hui une incarcération immédiate, telles Bachi-bouzouk, Zouave ou Crétin des Alpes.

En effet, les Bachi-bouzouks étaient des soldats mercenaires de l’armée ottomane, réputés pour leur goût du pillage et leur cruauté: amalgame!

Les Zouaves, soldats algériens incorporés dans les troupes françaises d’Afrique, portaient une tenue originale et colorée, ce qui explique l’expression «faire le zouave», c’est-à-dire adopter un comportement extravagant et, par extension, jouer les idiots: racisme!

Quant à Crétin des Alpes, tout le monde en Suisse se rappelle des goitreux et simples d’esprit, nombreux dans les villages de montagne au XIXe siècle quand la déficience en iode faisait des ravages: mépris pour les handicapés! …

Le Temps