Pouvoir d’achat : “Il faudra débourser 2 000 euros de plus pour exactement les mêmes dépenses”

Chaque année, un ménage dépense environ 40 000 euros pour sa consommation. Désormais, il faudra débourser environ 2 000 euros de plus…

Au quotidien, les prix n’ont de cesse de grimper. Si l’on en croit une première estimation dévoilée par l’Insee vendredi 29 avril, l’inflation atteint au mois d’avril 4,8 % sur un an, relaye Planet.fr. En revanche, d’après l’UFC-Que Choisir, qui publie un taux d’inflation plus réactif que celui de l’Institut de statistique, la hausse est bien plus importante. Pour le calculer, “nous nous appuyons sur nos différents comparateurs (supermarchés, carburants, énergie, mutuelles…) mis à jour régulièrement, ainsi que sur plusieurs indicateurs publiés par l’Insee”, a fait savoir l’association de consommateurs, dont les propos sont cités par nos confrères.

Chaque année, un ménage dépense environ 40 000 euros pour sa consommation (hors impôts, remboursements de prêts, placements financiers et gros travaux), indique l’UFC-Que Choisir. Or, “selon nos calculs, l’inflation est déjà de 5,3 % en avril par rapport à avril 2021”, précise ensuite l’association, dont les propos sont cités par nos confrères. Autrement dit, “une hausse de cette ampleur signifie qu’il faudra débourser 2 000 euros de plus pour exactement les mêmes dépenses”.

Pouvoir d’achat : une inflation inédite

L’UFC-Que Choisir précise également avoir constaté que l’inflation sur les produits alimentaires avait atteint au mois d’avril un niveau inédit : + 4,1 %, en comparaison avec avril 2021. “Cette situation est d’autant plus inhabituelle que nos aliments bénéficiaient depuis une dizaine d’années d’une certaine déflation, entretenue par la guerre des prix acharnée que se livrent les acteurs de la grande distribution au nom de notre pouvoir d’achat, a précisé l’association, dont les propos sont cités par Planet.frMais il semble bien que cette période touche à sa fin.”

auFéminin