Questembert (56) : Ateliers et rencontres avec le Migrant bus

Lundi matin, c’est au marché que toute l’équipe de Migrant bus, talents itinérants, a présenté le programme des ateliers et animations qu’elle va proposer toute la semaine grâce à sa tiny house qui sera installée place du 8-Mai. L’objectif de cette association est de « favoriser les rencontres entre la population française et les personnes exilées pour combattre les préjugés et apprendre à se connaître ».

Pour cette première semaine d’aventure, Emma, Ludovic et Haider s’arrêtent à Questembert jusqu’au 15 août. Ils sont entourés de quatre personnes installées en France depuis deux ans. Amal, danseuse professionnelle est d’origine syrienne. Bagher est Afghan et couturier de métier. Cali, coiffeur, vient d’Irak, et Basma, cuisinier, du Yémen. Ils souhaitent partager leurs compétences avec les gens tout en faisant connaissance et en échangeant sur leur parcours, leur pays, leurs attentes.

Pour ce faire, « chacun anime des ateliers mettant en avant ses compétences professionnelles », explique Emma Griseau, cofondatrice de l’association avec Ludovic Maugère.

Les ateliers ont lieu en matinée, de 10 h à 12 h, puis de 14 h à 19 h. Ils se tiennent plusieurs fois sur la semaine. Parmi les ateliers, notons le cours de cuisine yéménite, aujourd’hui à 11 h et samedi matin, même heure. Plusieurs soirées sont également prévues à partir de 19 h : mardi, vendredi, samedi et dimanche. Pour plus d’informations, rendez-vous à la tiny house, sur la place du 8-Mai.

Ouest-France