Quinze migrants interceptés à la gare Saint-Roch à Amiens

Ils provenaient de Calais.

Le train en provenance de Calais a été arrêté à la gare Saint-Roch, où les migrants ont été interceptés.

Ce lundi 19 juillet, les services de police ont intercepté un groupe d’étrangers en situation irrégulière en transit à Amiens.

Avec l’assistance de la SUGE (la brigade de la sûreté ferroviaire), les policiers ont interpellé quinze migrants, venus essentiellement d’Égypte. L’opération a été menée à la gare Saint-Roch alors que le train venait de Calais, ville où selon la préfecture du Pas-de-Calais vivent entre 800 et 1.000 migrants qui rêvent d’un exil en Angleterre.

Contrôlés à la gare d’Amiens, ces passagers n’étaient pas munis d’un titre de transport et, très vite, les fonctionnaires de police ont eu confirmation qu’ils étaient en situation irrégulière sur le territoire français. Les majeurs ont été ramenés au commissariat d’Amiens où ils étaient toujours interrogés avec l’aide d’interprètes ce mardi. Tandis que des mineurs ont été pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE).

Courrier picard