Racisme en Italie : des élèves marocains se voient refuser un stage

Des élèves marocains en Italie se sont vus refuser leur demande de stage déposée dans une entreprise à Pordenone. Seraient-ils victimes d’un racisme ordinaire  ?

Deux élèves marocains d’une école secondaire de Sacile (Pordenone) ont été exclus du projet d’alternance école-travail, leur demande de stage à effectuer au sein d’une entreprise ayant été rejetée, fait savoir le quotidien italien Messaggero Veneto. Leur enseignante a dû se tourner vers une association pour leur obtenir le stage.

« Ils avaient été rejetés par plus d’une entreprise – raconte Adolph Hackah, président de l’association ivoirienne, qui s’est occupée du dossier. Il a expliqué que tous les élèves de la classe ont reçu une réponse favorable excepté les deux élèves marocains. « L’enseignante ne s’y attendait pas et elle a été vraiment déçue. Comme nous tous, après tout. Mais heureusement, entre-temps, tout a été résolu et maintenant, eux aussi pourront effectuer le stage en entreprise », a-t-il ajouté.

« Si elle était confirmée […]  », l’affaire « serait un acte de racisme inacceptable pour une région qui se déclare aussi civile que le Frioul Vénétie Julienne », a déclaré le conseiller régional Furio Honsell, par ailleurs ancien maire d’Udine.

Bladi