Radicalisation musulmane : Le livre choc

Temps de lecture : < 1 minute

C’est un nouveau cri d’alerte qui prend cette fois-ci la forme d’un livre. Dans son ouvrage, le député Eric Diard, député LR, dénonce et illustre le manque de préparation des services de l’Etat face au risque terroriste.

Selon lui, un milieu est davantage touché, celui du sport, considéré comme le premier lieu potentiel de radicalisation djihadiste.

Pour les auteurs de l’enquête, Eric Diard et Henri Vernet, les services publics sont devenus le terrain de jeu de l’intégrisme islamisme. Ils évoquent la radicalisation dans les salles de sport, mais aussi dans les commissariats, les écoles et les hôpitaux.

4 Commentaires

  1. Bof. Le véritable livre choc que je leur conseille à tous, c’est un Rustica sur la culture de champignons.
    En gros, dès que le mycélium (racines souterraines) atteint un certain volume dans un biotope, apparaissent des carpophores (ce que nous appelons “champignons”)
    C’est tout ce qu’il faut savoir sur le potentiel de radicalisation.

  2. Pas lu le livre, mais ça met donc le doigt sur un des thèmes qu’il ne faut pas nommer.
    C’est très bien.
    Après, certains rapprochements s’imposent d’eux même, à voir si on va enfin se mettre à stigmatiser…
    Ben oui, est on capable d’admettre que seuls les musulmans commettent des attentats islamiques?

Les commentaires sont fermés.