Raid contre Trump et conflit intérieur

Gray Zone Activity

ALLONS DIRECTEMENT À L’ESSENTIEL : Je parle ici de la montée des discussions sur les médias sociaux à la suite du raid de Mar-A-Lago par le FBI. En fait, c’est un accélérateur et non un déclencheur.

Hier, le Bureau fédéral d’enquête a perquisitionné Mar-A-Lago, le domicile de l’ancien président Donald Trump.

J’ai vu de nombreuses prédictions, préoccupations et questions sur la façon dont le raid de Mar-A-Lago affecte le conflit de faible intensité en cours, ou encourage la violence ou les conflits intérieurs.

Comment le raid contre Trump aggrave le conflit de faible intensité

Lorsque nous analysons les conflits de faible intensité, nous devons examiner les failles structurelles, les accélérateurs et les déclencheurs.

Une ligne de faille structurelle est une faille ou un “clivage” qui divise les gens. Les lignes de faille peuvent être politiques, idéologiques, religieuses, raciales ou ethniques, fondées sur les classes ou sur toute autre question. C’est une ligne de démarcation qui oppose un groupe de personnes à un autre.

Un accélérateur de conflit est toute condition ou tout événement qui augmente les tensions sociales. Les accélérateurs enflamment les bases sociales et font de la violence une possibilité, mais ils ne font pas “déborder la casserole”.

Un déclencheur est tout événement qui pousse les belligérants à la violence. Il peut s’agir d’un loup solitaire pratiquant une violence planifiée ou cherchant une violence opportuniste, ou d’une “violence politique organisée” coordonnée entre de nombreux individus.

En date de ce matin, il n’y a eu ni commentaire ni explication de la part des fonctionnaires fédéraux. Une déclaration à venir devrait nous aider beaucoup à savoir vers où se dirige le pays à partir de maintenant.

Un “coup d’épée dans l’eau” pourrait apaiser les craintes que le FBI soit encore plus utilisé comme une arme contre un adversaire politique. Les partisans de Trump continueront de grogner, mais une justification crédible – ou une justification jugée crédible par l’Américain moyen – réduira probablement la plupart des tensions.

Sinon, toute apparence que le raid était politiquement motivé (c.-à-d., pour quelque chose lié à des affaires politiques mais pas criminelles) ternira davantage le FBI et le Département de la Justice, et créera une réaction sociale importante.

À mon avis, il s’agit d’un accélérateur de conflits intérieurs, mais pas d’un déclencheur.

Un résultat possible est que la réponse du FBI soit considérée comme “faible”, ce qui confirmera le sentiment que l’application de la loi fédérale continue d’être utilisée comme une arme contre les opposants politiques.

Un autre résultat possible est que le FBI annonce la fin de son enquête, ou qu’aucune accusation criminelle ne sera portée parce qu’aucune preuve d’actes répréhensibles n’a été découverte.

Une autre possibilité, c’est que des accusations criminelles finissent par être portées et que les procureurs fédéraux demandent une peine d’emprisonnement. Je crois que ce sera un déclencheur de violence politique, qui justifiera de nouvelles mesures de répression contre la droite dissidente. Je pense que cela pourrait malheureusement conduire à une spirale de violence qui s’aggrave.

Pour moi, c’est une autre raison de faire votre étude de zone et d’identifier les éléments de tous les côtés du spectre politique qui peuvent être capables de violence politique.

Et, comme toujours, nous continuerons à suivre les conflits de faible intensité à Forward Observer. J’ai embauché un nouvel analyste pour m’aider à compiler les données et à mettre à jour une matrice d’alerte rapide, que nous dévoilerons plus tard ce mois-ci.

Ne restez pas dans l’ignorance de ce qui vient ensuite.

Notre rapport quotidien sur les alertes précoces aide les lecteurs à prévoir les événements et les conditions à venir, qu’il s’agisse de violence politique intérieure, de conflit militaire avec la Chine ou de toute autre perturbation de l’alimentation, de l’agriculture, de l’énergie ou de l’économie.

Nous rapportons sur ce qui compte.

Vous pouvez accéder ici à ces briefings essentiels.

Jusqu’à la prochaine, portez-vous bien et restez à l’avant.

En pointe toujours,

Mike Shelby
(par e-mail)