Rennes : une formation de commis de cuisine réservée aux migrants financée par l’Etat, «aucune expérience exigée»

Ce dispositif s’adresse aux personnes majeures ayant le statut de réfugié. Il est pour le moment mis en œuvre dans quatre régions françaises, notamment en Bretagne, à Rennes (Ille-et-Vilaine).

« La deuxième session rennaise aura lieu du 17 mai au 22 octobre. Cela représente 750 heures dont 190 en entreprises. Aucune expérience dans le métier n’est exigée, mais il faut être motivé pour rejoindre la restauration traditionnelle. »

À l’issue de cette formation, les douze stagiaires devraient décrocher le diplôme de commis de cuisine reconnu par la branche et une certification linguistique. Une aide est apportée pour les aider à intégrer un restaurant ou poursuivre la formation.

« Sésame répond aux enjeux de l’intégration professionnelle du public réfugié et aux besoins en personnel qui pourraient être conséquents lors de la réouverture des restaurants. »

« La formation Sésame ouvre au métier de commis de cuisine, explique Julien Guezingar, coordinateur du programme pour Akto, pilote du dispositif avec Envergure et Refugee Food. Le programme est cofinancé par l’État et soutenu par les organisations de la branche professionnelle. »

Ouest France