République tchèque : Le gouvernement considère les armes à feu comme un droit constitutionnel

Temps de lecture : < 1 minute

Le gouvernement tchèque a décidé de soutenir une modification de la Constitution du pays en ajoutant à la liste des droits et libertés fondamentaux le droit de se défendre et de défendre les autres avec une arme à feu.

Le Sénat tchèque a proposé cet amendement après avoir reçu une pétition de plus de 100.000 signatures exprimant des craintes liées à l’instauration de la directive européenne sur la détention d’armes à feu.

Alors que le gouvernement était censé adopter une position neutre sur la question, il a décidé, après un intense débat, de soutenir l’amendement. Celui-ci devra cependant être soutenu par trois cinquièmes des législateurs dans les deux chambres du parlement.

La réforme de la politique de l’UE en matière d’armes à feu a renforcé le contrôle des armes dans l’ensemble de l’Union et a rendu plus difficile l’obtention et la possession de certaines armes par les citoyens européens, tout en instaurant des règles plus strictes en matière de permis et d’enregistrement des armes.

Euractiv République tchèque