Ronald ne quittera pas la Maison-Blanche

Même rotonde, mêmes colonnes, la ressemblance entre la demeure présidentielle américaine et le château de Rastignac près de Périgueux, est frappante. L’un de ses propriétaires, Ronald Kerkhoven, nous y a reçus.

Le Château de Rastignac a été construit de 1811 à 1817 alors que la Maison-Blanche existait. Mais son portique en ellipse n’est apparu qu’après l’incendie de Washington en 1814.

Dans le salon ovale du château de Rastignac, à La Bachellerie (Dordogne) près de Périgueux, pas de bannière étoilée ni de bureau présidentiel mais une grande table et, dans une vitrine, la réplique en Lego de la Maison-Blanche, la vraie. « C’est comme à Washington, où il y a également un salon ovale à cet emplacement mais pas, comme on l’imagine, le fameux bureau ovale du président qui se trouve dans l’aile ouest », précise le maître des lieux, Ronald Kerkhoven. …//…

Une chose est sûre, en janvier, lui n’a pas l’intention de quitter sa « Maison-Blanche ».

L’article complet sur Le Parisien.