Rosselange (57) : Grand rassemblement pour le couple menacé de mort parce qu’il aide les migrants (MaJ: 300 manifestants)

09/05/2021

300 personnes se sont réunies samedi devant la mairie de Rosselange en soutien à Xavier et Rose-Marie Phan-Dihn, un couple ayant reçu une lettre d’injures qui met en cause leur engagement humanitaire en faveur des migrants

… Le militant a souhaité lire des extraits de ce courrier devant le public rassemblé. Les morceaux choisis font directement allusion à leur travail aux côtés de personnes étrangères : « La prochaine fois que tu nous mets des tracts en faveur des migrants dans nos boîtes aux lettres, on vous fait la peau » a-t-il lu ou encore « Pourquoi est-ce vous n’aidez pas plutôt les étudiants français ? » D’autres propos à caractère injurieux ont été rapportés, évoquant également les origines étrangères du couple.

Dans les rangs des personnes rassemblées, la lecture de ce texte fait froid dans le dos à Joëlle, venue de Montigny-lès-Metz : « J’ai trouvé ça absolument horrible. On vit une période difficile, mais repartir en arrière comme ça, parce que pour moi c’est des propos qu’on pouvait entendre sous le régime nazi, j’ose le dire clairement », s’émeut celle qui avoue avoir elle-même souffert de racisme dans sa jeunesse, en raison de ses origines pieds-noirs […].

France Bleu


04/05/2021

Fin mars, un couple de Rosselangeois, qui livre des colis alimentaires sous l’égide du Secours populaire, a reçu un courrier de menaces aux relents de racisme. Un grand rassemblement de soutien est organisé ce samedi 8 mai devant la mairie de Rosselange.

« Nous sommes secoués, traumatisés, et nous craignons le pire. Comment est-ce possible que l’être humain soit aussi haineux, injurieux, menaçants, avec des propos racistes qui dépassent tout ce qu’on peut imaginer », se désolent Rose-Marie et Xavier Phan-Dihn, qui habitent dans le quartier du Bouswald, à Rosselange.

Le couple a l’habitude d’apporter son aide aux plus démunis, avec l’étiquette du Secours populaire français. Le 19 mars, à la veille d’une distribution de colis alimentaires et de produits de première nécessité aux habitants du foyer Amli de Vitry-sur-Orne, une lettre de menaces de mort et d’insultes, anonyme, est déposée dans leur boîte aux lettres. Une missive aux relents racistes, puisqu’elle pointe ce soutien apporté aux migrants. « Déjà, c’est une méconnaissance, puisqu’il y a effectivement des migrants au foyer, mais ce ne sont pas les seuls à être dans la galère. Mais surtout, nous ne pouvons accepter que les racistes du coin se croient autorisés à tout ! », insiste Xavier Phan-Dihn.

Un soutien massif

Pour manifester contre ces intimidations, et prouver l’union et leur soutien massif, un rassemblement sera organisé, avec l’aide de la Ville de Rosselange, samedi 8 mai à 10 h 30, place Jean-Burger. Les syndicats CGT, FSU, Sud Solidaires, la CFDT et les partis politiques de gauche (PC, PS, EELV et Génération.s, la CNT et le NPA), ainsi que la Ligue des Droits de l’Homme et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), gèrent cette organisation pacifique et appellent au rassemblement. « Nous ne pouvons admettre que des femmes et des hommes soient traités comme Rose-Marie et Xavier, menacés de mort, insultés et même les prévenir qu’on va brûler leur maison simplement parce qu’ils se sont engagés dans des actions de solidarité », signent les associations engagées contre le racisme.

Plusieurs plaintes déposées

Xavier et Rose-Marie Phan-Dihn ont déposé plainte auprès du commissariat de Hagondange. Le courrier faisait à plusieurs reprises référence à Marine Le Pen et au Rassemblement national, espérant leur arrivée prochaine au pouvoir. « La lettre regorge de tous les clichés et les arguments présentés par le RN. Nous pensons avoir réussi à identifier l’auteur. » Le procureur de la République a été saisi. Le parti communiste, la CGT, la Ligue des Droits de l’Homme, le MRAP et le Secours populaire français ont également déposé plainte. « On espère vraiment qu’il n’y aura pas de classement sans suite ! »

Le Républicain Lorrain