Rouen (76) : des pièces datant du second empire retrouvées dans le socle de la statue de Napoléon

On en sait plus sur le contenu du socle de la statue de Napoléon de Rouen. L’édifice, démonté en juillet 2020 pour être restauré, avait réservé une petite surprise : des feuillets et un cylindre en laiton cachés en son sein. Les restaurateurs ont réussi à ouvrir ce dernier.

La statue de Napoléon avait dû être déboulonnée, en juillet 2020, en vue d’une restauration. © Maxppp – Sylvestre

C’est comme un petit trésor, caché dans le socle de la statue de Napoléon. L’édifice rouennais, situé jusqu’à juillet 2020 sur la place de l’Hôtel de ville, avait été démonté en vue d’une restauration. Et dans son socle, on avait retrouvé des feuillets et un cylindre en laiton, enfermés dans un coffre.

Pour les feuillets, cela se confirme, ils renferment bien les noms des donateurs de la statue. Environ la moitié d’entre eux a pu être traitée jusqu’à présent par l’atelier parisien Coralie Barbe, en charge de la restauration du coffre et de son contenu. Mais certaines liasses renferment des micro-organismes, il faut donc d’abord les désinfecter avant de pouvoir les restaurer. L’ensemble devrait être restitué à la ville à la rentrée scolaire au plus tard.

A l’intérieur du cylindre en laiton, des pièces à l’effigie de Napoléon III. – DR

Dans le cylindre, les restaurateurs ont retrouvé des monnaies : sept de bronze, cinq d’argent et cinq d’or, à l’effigie de Napoléon III. Pour ouvrir le cylindre, il a fallu utiliser des techniques très précises, avec des stylos et aiguilles à ultra-sons ainsi qu’un maillet en téflon.

La restauration de la statue, elle, va pouvoir débuter, l’appel d’offres étant arrivé à son terme. Le socle sera également restauré, ce qui n’était pas prévu à l’origine.

France bleu

Addendum: