Royaume-Uni : Des cours universitaires gratuits pour les travailleurs non diplômés

Temps de lecture : < 1 minute

Les adultes sans qualification pourront suivre une formation sans frais dans le supérieur, pour les aider à augmenter leurs chances de trouver un emploi. L’annonce n’est pas anodine : les experts s’attendent à une hémorragie sur le marché du travail au Royaume-Uni d’ici à la fin de l’année.

Les personnes n’ayant pas de A-levels [baccalauréat] ou de qualification équivalente pourront suivre des cours d’enseignement supérieur en Angleterre à partir du mois d’avril”.

Le projet sera financé par les 2,5 milliards de livres [2,7 milliards d’euros] du fonds national pour les compétences.” Cette annonce de Boris Johnson, mardi 29 septembre, fait suite à celle du ministre des Finances Rishi Sunak d’un “plan de soutien à l’emploi cet hiver consistant à mettre en place des compléments de salaire, des aides financières aux sociétés et une réduction de la TVA pour les secteurs les plus touchés”, précise le journal.

Ouvrir de nouvelles portes

La mesure s’adresse aux travailleurs non qualifiés de tous âges. Pour l’heure, le gouvernement ne finance les formations permettant d’obtenir un diplôme équivalent au bac que jusqu’à l’âge de 23 ans.

L’objectif de ces cours est double : ouvrir de nouvelles portes aux près de deux millions de personnes risquant de se retrouver sans emploi d’ici la fin de l’année, et “répondre à une pénurie massive de compétences dans l’ingénierie, l’enseignement, les sciences, les données, le numérique et le bâtiment entre autres”.

En parallèle, le gouvernement s’engage à renforcer son soutien aux PME qui prennent des apprentis, à investir 8 millions de livres dans des “formations accélérées en numérique”, et à financer de nouveaux bâtiments universitaires. Les prêts étudiants deviendront également plus flexibles,
dans l’optique de permettre de suivre des cours à temps partiel.

The Guardian