Royaume-Uni : Faute de main-d’œuvre suffisante dans les abattoirs, des dizaines de milliers de porcs vont être mis à mort et incinérés

Pas moins de 4.500 porcs devraient être abattus ou mis à mort par injection létale cette semaine, tandis que 600 bêtes ont déjà été tuées dans les exploitations la semaine dernière, et que l’on s’attend à une augmentation dramatique de ces chiffres. En effet, des dizaines de milliers de porcs doivent être abattus et incinérés, les experts du secteur porcin évoquant un total de 120.000 bêtes. Du fait d’une pénurie de bouchers et d’employés des abattoirs, les sites de traitement de la filière porcine refusent des porcs prévus pour la chaîne alimentaire.

[…] Exploitants agricoles et vétérinaires sont furieux de l’inaction du gouvernement en la matière, et les déclarations de Boris Johnson, qui a traité le massacre programmé avec légèreté, n’ont rien fait pour améliorer la situation. Le Premier ministre a en effet plaisanté à ce sujet lors de plusieurs interventions publiques, expliquant par exemple que puisque les porcs devaient de toute façon être abattus pour être mangés, il ne s’agissait pas d’un réel problème.

Les fermiers estiment en revanche que tuer les porcs pour les jeter au lieu de les consommer est un scandale, ne serait-ce qu’en termes de gaspillage de nourriture et alors que de plus en plus de gens se retrouvent en situation de devoir bénéficier d’une aide alimentaire…

The Daily mail