Royaume-Uni : “Il n’y a plus d’Anglais à Londres, il faut que je me mette aux langues étrangères”, l’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre de cricket sous le feu des critiques

L’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre de cricket, Michael Vaughan, a fait l’objet d’une polémique sur Twitter la nuit dernière après avoir posté un message : “Peu d’Anglais vivent à Londres. J’ai besoin d’apprendre une nouvelle langue”. Un an plus tôt, Vaughan aurait dit à son ancien coéquipier du Yorkshire, Azeem Rafiq, et à deux autres joueurs de cricket indo-pakistanais, qu’il y avait “trop de vous“.

Fiyaz Mughal, de Faith Matters, a déclaré : “C’est un commentaire malheureux car les personnes issues de diverses communautés sont pleinement intégrées en tant que Britanniques.”

“Nous devons faire quelque chose à ce sujet”

Un rapport a révélé que Rafiq, 30 ans, avait été victime d’abus raciaux dans son club, mais aucune mesure n’a été prise. Hier, la famille de Rafiq a rejoint une manifestation intitulée “Eradiquons le racisme” à Headingley, le siège du Yorkshire CC.

Cette manifestation intervient alors que l’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre a été licencié par la BBC et qu’il ne présentera pas l’épisode de lundi de l’émission Tuffers and Vaughan suite à ces allégations. Dans une déclaration, la BBC a indiqué qu’elle “prenait très au sérieux toute allégation de racisme”.

Vaughan a nié avoir tenu des propos haineux et racistes.

The Sun