Royaume-Uni : La Banque d’Angleterre réprimandée pour avoir perdu la trace des trois quarts de l’argent liquide du pays

Où est passé l’essentiel des billets de banque britanniques ? Sont-ils cachés sous les matelas, partis à l’étranger ou nourrissent-ils l’économie souterraine ? La Banque centrale n’en sait rien.

C’est une histoire embarrassante pour la Banque d’Angleterre : l’institut monétaire reconnaît avoir perdu la trace de 50 milliards de livres sterling de billets de banque (55,21 milliards d’euros), soit les trois quarts de l’argent liquide du pays.

Le comité des comptes publics de la Chambre des communes a adressé une “sévère réprimande” à la Banque centrale, en déclarant que “l’argent – équivalent à une pile de billets de plus de 1.287 kilomètres de haut – avait disparu essentiellement parce que l’institution n’avait pas suffisamment surveillé l’utilisation des espèces dans la Grande-Bretagne moderne”. Elle aurait fait preuve de “laxisme dans la localisation de l’essentiel des liquidités en livres sterling”, affirme le comité.

Infime fraction

Certes, les billets ne sont pas traçables, ce qui rend leur localisation des plus difficiles, relève le quotidien britannique. C’est un rapport du National Audit Office (l’organisme britannique qui surveille les comptes publics) qui a mentionné ces “50 milliards de livres sterling de billets émis” qui ne sont qu’une “infime fraction des milliers de milliards de livres circulant dans l’économie britannique sous forme de billets et de transactions numériques”.

Cet argent pourrait avoir disparu dans les bas de laine, dans l’économie souterraine ou s’être volatilisé à l’étranger, suppose le comité des comptes publics. Le fait est que “la Banque d’Angleterre ne sait pas où, par qui ou pourquoi”, a déclaré Meg Hillier, la présidente du comité.

Et d’ajouter : “Selon où il se trouve et à quoi il sert, cet argent pourrait avoir des implications matérielles pour la politique et les deniers publics. La Banque doit mieux gérer la monnaie nationale qu’elle contrôle.”

Le rôle de la Banque centrale est de “répondre à la demande en billets du public”, a déclaré un porte-parole de la Banque d’Angleterre, pour qui le public “n’a pas à expliquer à la Banque pourquoi il souhaite en détenir”.

The Guardian