Royaume-Uni : La BBC interdit aux Blancs de postuler à un poste de stagiaire en gestion de production

La BBC a déclenché une polémique sur la discrimination après avoir autorisé uniquement les personnes issues de minorités ethniques à postuler pour un poste de stagiaire. Le poste est “uniquement ouvert aux candidats noirs, asiatiques et d’origines ethniques diverses“. La discrimination positive est illégale au Royaume-Uni mais l'”action positive” est autorisée pour les postes de stagiaires.

Le radiodiffuseur a publié une annonce pour un poste d’assistant de gestion de production stagiaire d’un an, d’un montant de 17 810 £, au sein de son unité scientifique à Glasgow, mais le poste n’est ” ouvert qu’aux candidats noirs, asiatiques et issus de minorités ethniques “.La discrimination positive est illégale en vertu de la loi sur l’égalité de 2010, mais l'”action positive” est autorisée pour les postes de stagiaires et d’apprentis dans les domaines où il y a une sous-représentation.

L’annonce a été mise en ligne par Creative Access, une société qui vise à augmenter le nombre de minorités ethniques travaillant dans les industries de la création, des médias et des arts. La personne qui obtiendra le poste aura la chance de travailler sur des émissions populaires de la BBC, notamment Springwatch, The One Show et The Truth About series.

L’annonce publiée par Creative Access indique que “le candidat retenu sera une personne désireuse de faire carrière dans le secteur de la télévision et présentant un intérêt manifeste pour les studios de la BBC”. Un poste de chercheur stagiaire au sein de l’unité d’histoire naturelle de la BBC, basée à Bristol, a également été récemment annoncé comme étant ouvert uniquement aux candidats issus de minorités ethniques.

Hier soir, la BBC n’a pas voulu révéler combien de postes de formation avaient fait l’objet d’une annonce similaire, mais un porte-parole a déclaré : “La BBC est une organisation accueillante et inclusive qui s’engage à représenter et à refléter son public. Nous soutenons un programme organisé par Creative Access, une organisation indépendante qui se consacre à l’accroissement de la diversité dans les industries créatives, et qui propose des rôles de développement, en totale conformité avec la loi sur l’égalité”.

La BBC a déjà fait part de sa “fierté” d’aider les personnes issues de groupes sous-représentés à faire leurs premiers pas dans les médias. Quelque 18 % des personnes les mieux rémunérées sont issues de minorités noires et ethniques, soit une augmentation de 6 % au cours des quatre dernières années.

Le directeur général de la BBC, Tim Davie, a déclaré que le manque de diversité parmi les stars les mieux payées signifie que le radiodiffuseur “a encore du travail à faire” dans ce domaine.

Au début de l’année, la BBC a publié son plan de diversité et d’intégration, dans lequel elle s’engage à faire en sorte que sa main-d’œuvre soit composée de 50 % de femmes, de 20 % de Noirs et de minorités ethniques et de 12 % de personnes handicapées, afin de mieux refléter la société britannique. Elle a déclaré qu’elle offrait également des stages à d’autres secteurs sous-représentés de la société et qu’elle visait à améliorer la mobilité sociale en investissant dans l’apprentissage et en offrant des stages aux “personnes en milieu de carrière”.

Lors du lancement du plan de diversité et d’inclusion, M. Davie a déclaré : “Nous devons, de haut en bas, représenter les publics que nous servons. Nous avons réalisé de grandes améliorations, mais nous voulons et devons aller plus loin. Ce plan garantira que nous sommes une organisation moderne, progressiste et accueillante”.

Joe Ventre, responsable de la campagne numérique à la TaxPayers’ Alliance, a déclaré : “Les patrons de la BBC ne devraient pas soutenir le recrutement fondé sur la race avec l’argent des contribuables. Une telle approche ne fait qu’ébranler la confiance dans la société et dans l’utilisation qu’elle fait de l’argent des contribuables”.

La Taxpayers’ Alliance estime que la redevance de la BBC est un impôt injuste pour les personnes qui sont déjà des contribuables. Creative Access n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

Dailymail