Royaume-Uni : Un nouveau visa va offrir à 5,4 millions de Hongkongais le droit de devenir citoyens anglais (Màj)

31/01/2021

Winston, Connie et leur fils font partie des 7000 résidents Hongkongais qui ont déménagé au Royaume-Uni depuis juillet. Dans cinq ans, ils pourront devenir des citoyens britanniques à part entière, comme le prévoit une nouvelle réforme instaurée par Londres.

Nous nous sommes littéralement décidé du jour au lendemain, comme ça, explique Connie Chan. Ok, je pense que c’est mieux que nous partions. En fait, nous avons vu que les choses empiraient à Hong Kong et cela n’avait pas de sens, ce n’est pas le Hong Kong que nous connaissions.”

Londres propose un nouveau visa aux Hongkongais détenteurs du passeport britannique d’outre-mer, le BNO, créé au moment de la rétrocession. ce nouveau visa va permettre aux habitants de l’ancienne colonie britannique de fuir un régime qui tente de mater la dissidence dans la région rétrocédée à la Chine en 1997.

Selon Londres 322.000 Hongkongais pourraient arriver au royaume-Uni d’ici 5 ans.

Cette décision a fait monter la tension entre les deux pays. Pékin accuse le Royaume-Uni d’avoir une mentalité coloniale et assure qu’il ne reconnaîtra plus en tant que document d’identité les passeports BNO.

“Le Royaume-Uni est en train de transformer un grand nombre de résidents de Hong Kong en citoyens britanniques de seconde zone”, regrette Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Pékin s’est dit prêt à “d’autres mesures”, faisant craindre que les autorités ne cherchent à empêcher les Hongkongais de partir.

Ce passeport est désormais un des derniers tickets de sortie pour les Hongkongais désireux de refaire leur vie ailleurs, alors que la répression s’est intensifiée dans la région semi-autonome.

_________________

20/01/2021

Le Royaume-Uni introduira un nouveau visa à la fin du mois de janvier qui donnera à 5,4 millions de résidents de Hong Kong – soit un chiffre stupéfiant de 70 % de la population du territoire – le droit de venir vivre au Royaume-Uni et d’en devenir finalement citoyens.

Le gouvernement fait cette offre “généreuse” aux résidents de son ancienne colonie parce qu’il estime que la Chine porte atteinte aux droits et libertés de Hong Kong. Tout le monde ne viendra pas. Certaines des personnes ayant le droit de partir ont exprimé leur détermination à rester et à poursuivre le combat pour la démocratie.

En fin de compte, la Grande-Bretagne estime qu’environ 300.000 personnes accepteront l’offre de visa au cours des cinq prochaines années. […] La Grande-Bretagne a autorisé les résidents de Hong Kong comme M. Li et sa famille à venir s’installer au Royaume-Uni avant même l’entrée en vigueur du nouveau visa. Mais à partir du 31 janvier, ils pourront entamer la procédure de demande de citoyenneté, qui durera six ans. Dans l’intervalle, ils devront s’autofinancer, mais ils pourront se faire soigner et scolariser leurs enfants. […]

Depuis que le Royaume-Uni a rendu son ancienne colonie il y a 23 ans, relativement peu de résidents du territoire – moins de 16.000 – sont devenus citoyens britanniques. Cela va certainement changer, en partie parce que le nouveau régime de visa semble offrir peu d’obstacles pour les millions de personnes qui peuvent en bénéficier.

J’ai eu des clients qui ont fait des demandes au Canada, en Australie et à Taïwan, mais qui ont suspendu leur demande et veulent maintenant se rendre au Royaume-Uni“, a déclaré Andrew Lo, conseiller en immigration à Hong Kong.

Un autre consultant sur le territoire, Colin Bloomfield, a déclaré que les dispositions en matière de visa semblaient généreuses, bien qu’il ait dit que la Grande-Bretagne pourrait ajouter des exigences supplémentaires qui rendraient la mobilité plus difficile.

Le régime est ouvert aux résidents de Hong Kong qui ont revendiqué le statut de British National Overseas, ou BNO, avant la rétrocession en 1997. Au total, 2,9 millions de personnes se sont inscrites et peuvent donc demander le nouveau visa.

Les personnes à leur charge – deux millions et demi de personnes supplémentaires – peuvent également voyager avec eux. Bien que le gouvernement britannique admette que jusqu’à un million de personnes pourraient demander un visa au cours des cinq prochaines années, il pense que seules quelques centaines de milliers le feront réellement. […]

Il y a aussi la difficulté de trouver du travail en Grande-Bretagne, alors que le pays tente de se remettre de la pandémie de coronavirus et du Brexit. Et s’ils sont assez nombreux, les nouveaux arrivants pourraient se heurter au ressentiment des Britanniques qui s’opposent à une trop forte immigration. […]

Quel que soit le nombre de demandes, le gouvernement britannique a déclaré qu’il n’avait pas d’autre choix que d’offrir aux habitants de Hong Kong une voie de sortie. “Ce n’est pas une question de nombre“, a déclaré un porte-parole du ministère de l’intérieur.

Le gouvernement s’est engagé à donner aux citoyens britanniques (d’outre-mer) de Hong Kong le choix de venir au Royaume-Uni, respectant ainsi notre engagement historique envers eux“. La Grande-Bretagne estime que lorsque la Chine a imposé sa loi de sécurité nationale à Hong Kong au début de cette année, elle a violé les termes de l’accord de transfert signé par les deux pays. […]

BBC

3 thoughts on “Royaume-Uni : Un nouveau visa va offrir à 5,4 millions de Hongkongais le droit de devenir citoyens anglais (Màj)

  • Avatar

    ça valait bien un frexit pour empêcher les européens de l’Est de venir.

  • Avatar

    322.000 Hongkongais pourraient arriver au royaume-Uni d’ici 5 ans

    D’ici 5 ans combien de wakandais sauvages viendront chez-nous pour nous payer nos retraites?

  • Avatar

    Le pudding cantonnais, très bon, très bon, toi prendre.

Commentaires fermés.