Russie : Arrestation d’une zambienne accusée de vouloir “réhabiliter le nazisme” en twerkant devant un monument aux morts

Une étudiante a été arrêtée en Russie pour avoir prétendument “réhabilité le nazisme” en twerkant devant un monument aux morts.

La jeune femme de 21 ans, identifiée par les médias locaux comme étant la ressortissante zambienne nommée Rebecca Ziba, a été arrêtée après avoir publié une vidéo d’elle sur Instagram. Sur les images – diffusées à côté d’une légende inappropriée – on peut la voir tweerker devant un mémorial de la Seconde Guerre mondiale à Khanty-Mansiysk. Les enquêteurs russes ont décrit ses actions comme “obscènes” et “insultantes” et l’ont inculpée en vertu de la partie 4 de l’art. 354.1 du Code pénal, qui accuse une personne de “réhabiliter le nazisme”.

La commission d’enquête régionale a déclaré dans un communiqué que la vidéo de la danse Ziba avait été publiée sur les réseaux sociaux “accompagnée d’une inscription offensante”. L’étudiante encourt jusqu’à trois ans de prison et une amende pouvant aller jusqu’à 3 millions de roubles (34.430 €) si elle est reconnue coupable d’avoir « profané un symbole de la gloire militaire russe ».

Le Mémorial de la Gloire de Khanty-Mansiysk est dédié aux soldats morts pendant la “Grande Guerre patriotique” contre l’Allemagne nazie.

La commission d’enquête russe a également publié une vidéo de Rebecca Ziba assise dans ce qui semble être une salle d’interrogatoire, où elle avoue et s’excuse pour ses actes.

“Je ne voulais pas que la vidéo que j’ai postée soit offensante et irrespectueuse envers les morts. Je ne savais pas ce que signifiait le mémorial. Je m’excuse beaucoup auprès de tout le monde”, déclare l’étudiant en anglais.

On ne sait pas dans quelles conditions elle est détenue et si elle a eu accès à une représentation légale.

Euronews