Russie : Le Kremlin se dit inquiet du racisme contre les Blancs aux États-Unis

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov s’est inquiété jeudi de la montée du racisme contre les blancs aux États-Unis, la liant au politiquement correct « poussé jusqu’à l’absurde » dans ce pays.

Dans un entretien avec la télévision russe, M. Lavrov a assuré que « tout le monde » souhaitait « se débarrasser du racisme. » La Russie a été pionnière dans le mouvement promouvant des droits égaux pour les personnes d’une autre couleur de peau. Mais il est important de « ne pas aller dans l’autre extrême, que nous avons vue avec Black Lives Matter et les agressions contre les personnes blanches, les citoyens blancs des États-Unis », a-t-il ajouté.

Le ministre russe des Affaires étrangères a lié cette situation à la « révolution culturelle en cours aux États-Unis », estimant qu’« Hollywood change ses règles pour que tout reflète la diversité de la société moderne, ce qui est aussi une forme de censure ». « J’ai vu des personnes noires jouer dans des pièces de Shakespeare. Seulement, je ne sais pas quand on verra un Othello blanc », a-t-il poursuivi. « Ce politiquement correct poussé jusqu’à l’absurde finira mal ».

La Presse