Sarcelles (95) : L’agresseur de trois jeunes juifs expulsé vers le Pakistan

Un homme d’origine pakistanaise, mis en examen à la fin du mois de mars pour l’agression de trois jeunes de confession juive à Sarcelles, a été expulsé vers le Pakistan ce samedi 17 avril.

L’agresseur présumé, un homme en situation irrégulière, était soupçonné d’avoir attaqué trois jeunes hommes juifs au couteau le 29 mars dernier à Sarcelles, aux abords d’une synagogue. Il avait été interpellé dans la foulée puis mis en examen avant d’être libéré, le caractère antisémite de l’agression n’ayant pas été retenu. 

L’individu a finalement quitté le pays ce samedi 17 avril sur un vol à destination du Pakistan dans le cadre d’une obligation de quitter le territoire français. 

Quelques jours après l’attaque, de nombreuses voix s’étaient élevées pour dénoncer la remise en liberté du suspect. Patrick Haddad, le maire de Sarcelles, s’était notamment indigné «de la conception des libertés [du] juge qui a permis cela». «Comment le même homme frappé d’une obligation de quitter le territoire français depuis deux ans peut-il continuer de séjourner sans titre et sans domicile officiel dans notre ville et d’être un danger pour nos concitoyens ?», s’était-il demandé sur Facebook. 

CNews