Seine-Saint-Denis : armé d’un sabre et d’un fusil, il fonce sur des fêtards en criant Allah akbar

Temps de lecture : < 1 minute

Un homme âgé de 32 ans a été interpellé dimanche matin au Blanc-Mesnil. Il a été neutralisé par un automobiliste qui l’a volontairement percuté pour le neutraliser alors qu’il fonçait, armé, sur un groupe de fêtards en hurlant allah akbar.

Habillé en treillis, comme un militaire. Et armé comme tel. Hurlant Allah akbar. Un homme de 32 ans a surgi des taillis où il était caché, près d’une salle de réception au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), ce dimanche vers 7 heures alors que des convives sortaient justement de soirée. Un des fêtards a eu le réflexe de protéger ses « amis » en le percutant en voiture pour le neutraliser. Ses acolytes ont immédiatement sauté sur l’individu pour le désarmer et l’ont frappé.

La suite sur Le Parisien.

3 Commentaires

  1. Ah, on apprend que c’est juste un déséquilibré de plus.
    Pourtant, allaouaquebar c’est un peu le cri de guerre des terroristes.
    Si un gars attaquait une mosquée avec un chant nazi personne ne parlerai de déséquilibré,mais on crirait au retour de…. HLPSDNH….

Les commentaires sont fermés.