Série TV : “Noughts + Crosses” , et si l’Afrique avait colonisé l’Europe ?

Temps de lecture : 2 minutes

La série Noughts + Crosses raconte une histoire d’amour à la Roméo et Juliette dans un monde au racisme inversé.

Cette nouvelle série anglaise, produite par la BBC et diffusée aux États-Unis par la récente plateforme de streaming Peacock, met en scène un monde alternatif dans lequel l’Afrique (Aprica) a colonisé l’Europe. Un monde dans lequel les Blancs sont victimes de racisme. Noughts + Crosses conte en parallèle l’histoire d’amour impossible entre une femme noire et un homme blanc, séparés par le racisme.

Une inversion efficace

Il s’agit de l’adaptation d’une série de romans jeunesse écrite par Malorie Blackman, dont le premier tome Entre chiens et loups (Noughts & Crosses) fut un best-seller à sa sortie en 2001. Comme dans le film Runaway (2010) de Kanye West : ici, le système de domination raciale s’est inversé, et ce sont les noirs qui dominent les blancs.

Dans une interview rapportée par IndieWire, l’autrice britannique espère que cette adaptation marque un véritable renouveau figuratif et représentatif dans la culture : “Maintenant on a réalisé que des films comme Black Panther ou Les Figures de l’ombre pouvaient faire de l’argent – des projets qui n’auraient jamais pu voir le jour auparavant. Il y a une audience qui attend désespérément ce genre de contenu, ces nouvelles voix, et je pense que beaucoup de gens commencent à le comprendre.”

Un monde alternatif proche du nôtre

Le système de domination est donc renversé : l'”Aprica” a envahi et exploité l’Europe, il y a des siècles. Ce passé historique explique l’actuelle oppression à “Albion” (l’équivalent de Londres) des citoyens les plus pauvres, les “Noughts” descendants européens, par la classe sociale des “Crosses”, constituée de personnes noires, qui contrôlent la politique, la santé et la culture. Dans ce monde injuste et violent, à deux doigts de la guerre civile, un Nought (Jack Rowan) et la fille d’un politicien Cross (Masali Baduza) tombent amoureux…

Le drame en 6 épisodes sort le 4 septembre sur Peacock et nous n’avons pas encore de date française.

Les Inrocks

10 Commentaires

  1. Ah ah
    Une fiction comme la planète des singes
    Même pas plausible
    On n a jamais vu des QI élevés se soumettre longtemps à des gogols

    • Ça peut arriver (j’en veux pour preuve les dictatures notamment communistes où ce ne sont quand-même pas les plus intelligents qui en tires profit).
      Mais là, c’est carrément mission impossible!

    • “Les congrès Solvay (aussi appelés conseils Solvay et conférences Solvay, ou encore comités Solvay) sont des conférences scientifiques en physique et en chimie qui se sont tenues depuis 1911. Au début du xxe siècle, ces conseils, réunissant les plus grands scientifiques de l’époque, permirent des avancées importantes en mécanique quantique. Ils furent organisés grâce au mécénat d’Ernest Solvay, un chimiste et industriel belge.”

      • Décidément, on n’a pas fait le tour des bienfaits des bicarbonates ^^
        La société a vendu une de ses filiales au fonds d’investissement Blackstone, l’honneur est sauf.

  2. Syndrome wakandais.
    Complexe d’infériorité qui vous faire prendre des vessies de gnous pour des lanternes.

  3. On peut deviner ce que ça ferait.
    Transformer un pays peuplé de braves gens bien élevés, en territoire barbare peuplé de gens faméliques et de fous sanguinaires…
    C’est ce qui se passe, tout doucement, non ?

    • Malheureusement, oui, parce que chaque peuple recrée sa société et ses problèmes, peu importe l’emplacement géographique.

Les commentaires sont fermés.