Sillingy (74) : N’écoutant que son courage, le jeune Clément sauve plusieurs pensionnaires de l’Ehpad en feu

Temps de lecture : 2 minutes

A 18 ans, Clément a sans doute contribué à sauver plusieurs pensionnaires de l’Ehpad de Sillingy, en Haute-Savoie. L’établissement a été en partie détruit par un incendie dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 août. Le jeune homme est venu spontanément prêter main-forte à la centaine de pompiers déployés sur place.

“Je passais avec ma copine en moto, on a vu le nuage, je n’ai pas hésité à rentrer”. Clément Nicolazzo est revenu devant “Le Bosquet de la Mandallaz” dans la matinée après un bref passage à l’hôpital pour une légère intoxication. Un pansement au poignet, il raconte comment il est venu en aide aux pompiers.

Il a été l’un des premiers sur place alors que le feu venait tout juste d’éclater, peu après minuit. “J’ai tout de suite couru pour évacuer le 1er étage, puis le 2e et puis après, je n’ai pas hésité à monter dans les flammes au troisième étage avec juste un pompier derrière moi qui assurait la sécurité”.

L’incendie a éclaté au beau milieu de la nuit pour une raison encore inconnue. La fumée s’est rapidement propagée aux étages mais a heureusement épargné les chambres. Clément poursuit son récit : “J’ai cassé un rideau pour commencer à évacuer par la fenêtre. Autrement, on les a tirés par terre parce qu’il y avait tellement de fumée que c’était difficile”.

L’âge des résidents et parfois leur état de santé a compliqué les évacuations : “J’ai dû porter plusieurs personnes, les poser dans l’herbe, elles étaient fatiguées. Il y en avait qui étaient perdues, qui avaient Alzheimer et qui posaient beaucoup de questions. On essayait de les rassurer du mieux qu’on pouvait, on essayait de tout faire pour que ça reste calme”.

Les 79 résidents ont ainsi pu être mis en sécurité et aucun d’entre-eux n’a été blessé selon le sous-préfet de Bonneville. Plusieurs ont été relogés dans des établissements voisins autour d’Annecy après avoir patienté dans un gymnase. 

Les dégâts sont importants, 700 m2 de toiture sont notamment parties en fumée. 115 pompiers ont été mobilisés, l’incendie a finalement été éteint vers 4 heures du matin.  

“Le Bosquet de la Mandallaz” avait déjà tristement fait parler de lui au printemps dernier en pleine épidémie de coronavirus. Plusieurs résidents de l’Ehpad avaient ainsi trouvé la mort.