Strasbourg (67) : Des militants kurdes installent 120 tentes devant une église et sont vite délogés

 Ils réclamaient la libération d’Abdullah Öcalan, le fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), actuellement détenu en Turquie

Une manifestation pour la libération d’Ocalan, en 2019 à Strasbourg. — OLIVIER MORIN / AFP

Trois manifestations ont eu lieu samedi à Strasbourg. Une pour le climat, une autre contre le pass sanitaire et enfin d’indépendantistes kurdes. Ceux-ci, en parallèle d’un défilé proche du conseil de l’Europe, ont installé 120 tentes devant l’église Saint-Maurice, dans le quartier de la Forêt Noire. Ils réclamaient la libération d’Abdullah Öcalan, le fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), actuellement détenu en Turquie

Le campement n’a pas duré longtemps. La préfecture du Bas-Rhin a décidé de procéder à son évacuation. « Les forces de l’ordre ont essuyé des jets de projectiles et ont riposté par l’usage de gaz lacrymogènes », écrit-elle dans un communiqué. « Aucun membre des forces de l’Ordre n’a été blessé et trois manifestants ont été interpellés. »

20 minutes