Téléréalité : « L’arabe qui me casse les couilles, ça m’a gonflé», Maddy Burciaga de la série “Les Marseillais” accusée de racisme répond à ses détracteurs

Hier, Maddy Burciaga a organisé une énorme fête pour ses 28 ans. Lors de son anniversaire, la jeune femme aurait eu des propos très racistes envers l’un de ses invités.

Il y a bientôt un an, la jolie blonde a officialisé sa relation avec le Marseillais Benjamin Samat. Le jeune homme venait à peine d’emménager à Dubaï lorsqu’il s’est mis en couple avec Maddy Burciaga. Les amoureux sont très rapidement devenus inséparables. Ils ont d’ailleurs de nombreux projets en tête. Depuis quelques mois, Maddy et Benji vivent notamment sous le même toit.

Le candidat des Marseillais a également demandé à ce que sa chérie participe à ses différentes aventures. Le couple semble donc être très soudé. Hier, Maddy Burciaga a célébré ses 28 ans. Pour cette occasion, son chéri Benjamin Samat lui a fait une magnifique déclaration d’amour sur Instagram. Rien ne pouvait gâcher cette journée si spéciale. Pourtant, lors de cet événement, Maddy a eu des propos racistes envers l’un de ses invités.

Hier, Benji Samat a partagé quelques moments de l’anniversaire de sa chérie dans sa story Instagram. Près du buffet, un invité aurait demandé si les plats étaient bien halals. Sur la vidéo de Benji, on entend Maddy Burciaga ensuite dire : « Et là l’arabe qui me casse les c*, ça m’a gonflé.». Très rapidement, cet extrait est devenu viral sur la toile. De nombreux internautes ont été choqués par les propos de Maddy Burciaga. On peut notamment lire ce genre de remarques : « Ça va dans un pays arabe pour payer moins d’impôts, pour se plaindre deux jours après que les gens parlent l’arabe dans un pays arabe. Ça cache forcément un racisme intériorisé ça ! » ou encore « Elle n’est pas raciste, mais elle a dit un propos raciste qui est assez grave et je suis déçu d’elle, j’aurais préféré que cette plante la ferme. ».

Ma mère est d’Algérie, la moitié de mes amis sont rebeus, mon buffet est halal, je suis loin d’être raciste, je traîne avec tout le monde.