Télévision : “En thérapie”, immersion dans une psychanalyse post-attentats musulmans

En Thérapie est la première série d’Eric Toledano et Olivier Nakache. L’adaptation française du roman israélien Betipul (« en thérapie », en hébreu) raconte l’histoire d’un psychanalyste qui reçoit cinq patients au lendemain des attentats du 13 novembre. À travers leurs séances, la série sonde les failles d’une société en état de choc. C’est la deuxième adaptation étrangère du roman au succès mondial puisqu’une version américaine avait déjà vu le jour entre 2018 et 2020, intitulée In Treatment et produite par HBO.

Ce huis clos poignant ne cesse de faire parler de lui depuis sa publication en intégralité sur Arte le 28 janvier. La série sera également diffusée tous les jeudis du 4 février au 25 mars à 20h55 sur la chaîne. Au casting ? Mélanie Thierry, Pio Marmaï, Clémence Poésy ou encore Reda Kateb dans le rôle troublant des patients en perte de sens. Mais surtout un Frédéric Pierrot en psy touchant, pathétique, brillant,…

Une performance absolument parfaite pour des micro-épisodes d’une trentaine de minutes chacun, le temps d’une séance chez le psy. Et on en ressort presque aussi troublé et interrogatifs après chaque épisode de cette pépite (pourtant tournée en un temps record de 70 jours seulement).

Ici, un dialogue psychologique parvient à se parer d’une tension dramatique telle que l’on ne voit pas les 35 épisodes filer. La série est d’autant plus fascinante qu’elle tombe à pic, alors que le contexte de pandémie et le confinement a rendu nos questionnements philosophiques et psychiques plus aigus que jamais.