Thomas Pesquet, marié, sans enfant

Thomas Pesquet s’apprête à repartir vers la Station spatiale internationale pour une nouvelle mission de six mois. Mais cette fois, l’astronaute de 43 ans embarquera dans un vaisseau SpaceX, construit par Elon Musk. Le Français se confie avant le décollage, prévu le 22 avril, en Floride.

[…] Etre astronaute, c’est risqué et très prenant. Comment vos proches, votre compagne notamment, s’accommodent-ils de votre métier ?

Mal, peut-être, et c’est normal. Ce n’est pas un métier idéal pour la famille. Astronaute, c’est une passion dévorante. Je travaille toute la journée et le soir aussi. Le week-end, je fais du sport, ce qui fait aussi un peu partie du job. C’est un métier qui contamine tout. On se laisse facilement absorber et la famille passe alors en second, malheureusement. Je pense qu’il faut essayer d’en profiter à fond entre les missions et dégager du temps pour ses proches, sinon, les liens se distendent.

«On n’a jamais tellement eu le temps, ni l’envie…»

Vous n’avez pas d’enfant. Est-ce un sacrifice lié à votre métier ?

Non, c’est un choix de couple. On n’a jamais eu tellement le temps, ni l’envie irrépressible d’en avoir.

En quoi êtes-vous différent aujourd’hui de l’homme qui partait pour sa première mission, il y a cinq ans ?

Je suis encore le plus jeune de cette mission et le plus jeune dans le corps des astronautes européens. Mais, après avoir été six mois dans l’espace, j’ai beaucoup plus d’expérience […].

Est-ce qu’observer la Terre depuis l’espace rend philosophe ? Ou croyant ?

Cela a vraiment changé ma perspective sur l’environnement et m’a fait réfléchir sur la place de l’humain dans l’univers. Quand on a ce recul de 400 km, on se dit qu’on n’est tout de même pas grand-chose …

Yahoo


Rediffusion : Qui est Anne Mottet, la compagne de Thomas Pesquet ?

Ingénieure de profession diplômée de l’institut nationale polytechnique, elle avait soutenu une thèse sur le phénomène d’abandon des terres agricoles en montagne à partir de l’exemple que quatre communes de Pyrénées rappelle le quotidien La Dépêche. Aujourd’hui, Anne Mottet est chargée de politiques d’élevage à la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture. Une femme brillante et très occupée donc, tout comme son compagnon ! Ce qui n’empêche pas le couple d’avoir de beaux projets… “Je vais certainement l’emmener dans un des endroits que j’ai admirés de là-haut : les Bahamas, avec ce camaïeu de bleus, l’Australie ou l’Afrique de l’Est…“, espérait Thomas Pesquet.

Le couple trouve aussi le temps de partager des moments à deux. “Courir avec Anne (bien plus endurante que moi), réessayer le kitesurf et marcher dans la nature… Des choses toutes simples qui m’ont manqué. Quand on est aussi loin, on réalise à quel point certaines personnes sont précieuses“, expliquait l’astronaute…

Télé-Loisirs