Toulouse (31) : Le directeur du Cned en garde à vue pour « exhibitionnisme » devant des enfants

Jean-Christophe Abadie, le directeur du site de Toulouse du Cned (Centre national d’enseignement à distance) est en garde à vue. Il a été arrêté samedi pour « exhibitionnisme » devant des enfants, a-t-on appris de sources proches de l’enquête. Les faits ont eu lieu en marge d’une compétition de football à laquelle participaient des enfants.

Découvert par des adultes, alors qu’il exhibait son sexe aux enfants, il a tenté de s’enfuir. Il a été rattrapé par des parents d’enfants qui jouaient au foot, puis interpellé par la police. Samedi soir, son audition était en cours.

Selon le président du club, deux éducateurs ont tenté d’appréhendé cet homme au comportement louche. Il avait le pantalon baissé et avait un plug anal inséré. Cet individu avait le pantalon baissé. Il se touchait les parties intimes devant tout le monde. Sans aucune gêne”, confie un témoin de la scène à La Dépêche.

Après une première course, il a été intercepté une première fois par les deux éducateurs dans un bois des environs. Les éducateurs sont alors insultés et menacés. Selon les propos du président, l’homme aurait dit qu’il était “haut placé”

Cet individu a finalement réussi à s’extirper de l’étreinte. Il a été très rapidement arrêté quelques minutes plus tard avenue Jean Chaubet par la police nationale. Selon nos informations, l’homme en question est le directeur du CNED de Toulouse, le centre de formation à distance. Les deux éducateurs ont été choqués par la scène.

Les plus jeunes ont été mis à l’abri pendant que leurs parents et des dirigeants se sont précipités sur l’exhibitionniste. Lorsqu’il a vu qu’il était repéré, le suspect a essayé de fuir. Malgré ses efforts, trois membres de l’association l’ont rattrapé dans un bois à proximité des installations sportives et l’ont retenu pendant une dizaine de minutes, le temps que les policiers, prévenus, interviennent. L’arrestation s’est déroulée de manière houleuse. “L’homme a insulté les fonctionnaires et a voulu en découdre avec eux. On aurait dit qu’il avait consommé des drogues“, nous raconte un des bénévoles de l’AS Hersoise. Impossible, pour l’heure, de confirmer ces dires, des analyses toxicologiques sont en cours.

Selon nos informations, l’homme placé en garde à vue occupe le poste de directeur au Centre national d’enseignement à distance (Cned) de Toulouse depuis des années. Chaque jour ses équipes coordonnent l’enseignement à distance de milliers de personnes. “C’est la première fois que nous le remarquons, souffle Benoît Maury, le président de l’AS Hersoise. Je félicite les policiers pour leur intervention rapide et discrète. C’est rassurant pour tout le monde. Heureusement, les garçons ne semblent pas choqués.”

France Bleu