Tuerie dans une école au Texas : une vidéo montre la lente intervention des policiers

Un média américain a publié ce mardi une vidéo montrant la longue intervention des policiers lors du massacre à l’école primaire Robb d’Uvalde, au Texas, le 24 mai dernier. Il est possible d’entendre les très nombreux tirs du tueur, qui sera abattu près d’1h20 après l’arrivée des premiers policiers. Un délai avant cette intervention qui est à l’origine d’une polémique dans le pays.

Une vidéo publiée par l’Austin Statesman, un média local, montre l’intervention des policiers à Uvalde (Texas), le 24 mai dernier, le jour où un jeune homme armé d’un fusil semi-automatique AR-15, a tué 19 enfants et deux enseignantes dans une école primaire, avant d’être abattu. Les images sont issues des caméras de surveillance de l’école ainsi que de la caméra piéton de l’un des policiers.

Cette vidéo qui dure près d’une heure et demi, montre d’abord le tueur, Salvador Ramos, arrivant à pied vers l’école, alors qu’il vient de faire une sortie de route avec sa voiture. Deux personnes se dirigent vers le véhicule pour porter secours au conducteur mais ce dernier leur tire dessus. Les deux hommes font rapidement demi-tour et partent en courant.

Il est ensuite possible d’entendre l’appel téléphonique d’urgence au 911 (l’équivalent du “17” en France, ndlr) passé par un enseignant de l’école, à 11h31. L’assaillant est filmé alors qu’il pénètre dans l’école, en tenant son arme de manière approximative. Un enfant apparaît derrière lui dans le couloir, sans qu’il le voit. Le tueur se dirige vers une salle de classe en marchant. Des dizaines de tirs sont alors audibles durant plusieurs minutes.

Sept policiers entrent dans l’école à 11h36 et s’approchent de la salle de classe où a lieu la tuerie. Munis de gilets pare-balles, certains sont également équipés d’un fusil. Ils décident finalement de se replier après de nouveaux tirs du tueur. Un peu plus d’une demi-heure plus tard, des renforts arrivent mais l’assaut est de nouveau différé. Vers 12h30, un policier prend le temps de se servir du gel hydroalcoolique à un distributeur accroché à un mur. L’intervention a lieu à 12h50 – soit près d’1h20 après le début du massacre – et le tueur est alors neutralisé.

74 minutes

“The Statesman publie deux versions de la vidéo, une que nous avons éditée en un peu plus de quatre minutes et qui met en lumière les moments critiques : la facilité avec laquelle le tireur entre dans l’école, la façon dont il s’est frayé un chemin dans la salle de classe, le bruit répété des coups de feu, puis le retard de la police pour arrêter le tueur pendant 74 minutes alors que des dizaines d’officiers lourdement armés se présentent dans le couloir de l’école avant qu’un groupe ne prenne finalement d’assaut la salle de classe et tue le tireur”, explique le quotidien local à l’origine de la diffusion de cette vidéo, déjà visionnée plus de 225 000 fois sur YouTube.

“Nous publions également la vidéo entière pour ceux qui veulent voir ce que nous avons obtenu. Dans les deux vidéos, nous avons flouté l’identité d’un enfant qui sort d’une salle de bains alors que le tireur s’approche de la salle de classe. L’enfant court vers la salle de bain pour se cacher et a ensuite été secouru. Nous avons également supprimé le bruit des enfants qui crient lorsque le tireur entre dans la salle de classe”, précise-t-on également.

«C’était la mauvaise décision, point final»

La police a pris une “mauvaise décision” en n’entrant pas rapidement dans l’école d’Uvalde où s’était retranché le tireur qui y a commis un massacre, a estimé quelques jours après le drame, Steven McCraw, directeur du département de la sécurité publique du Texas. “Avec le recul, maintenant, bien sûr que ce n’était pas la bonne décision. C’était la mauvaise décision, point final”, a-t-il conclu. “Si je pensais que ça pouvait aider, je m’excuserais”. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes pour faire l’entière lumière sur cette tuerie de masse qui a secoué les États-Unis.

ACTU17