Turquie : le président Erdogan condamne le raid de la police contre une mosquée de Berlin

Temps de lecture : < 1 minute

– Le président turc a dénoncé la descente de la police allemande, affirmant qu’elle était empreinte de “racisme, d’islamophobie et de mépris de la liberté de croyance”

AA / Ankara

Le Président turc a dénoncé, vendredi, un raid mené par la police allemande en début de semaine contre une mosquée à Berlin.

“Je condamne fermement le raid de la police contre la mosquée Mevlana à Berlin pendant les prières de l’aube”, a déclaré Recep Tayyip Erdogan sur Twitter, en précisant que l’action de la police était “manifestement empreinte de racisme, d’islamophobie, faisant totalement fi de la liberté de croyance, et ramenant l’Europe vers les ténèbres du Moyen-Âge”.

“L’Europe, qui pendant des années s’est considérée comme le berceau de la démocratie, des droits de l’homme et des libertés, est aujourd’hui malheureusement devenue une structure qui lutte contre les différences”, a déclaré Erdogan.

Et d’ajouter que “la Turquie n’acceptera jamais aucune justification pour les violations grossières de tout lieu de culte”.

“La Turquie poursuivra avec détermination sa lutte contre le racisme, la xénophobie et l’islamophobie dans le monde entier”, a-t-il affirmé.

La police allemande a fait, mercredi, une descente dans le bâtiment de la mosquée dans le cadre d’une enquête financière, au moment où les fidèles étaient rassemblés pour la prière de l’aube.