Un artiste vend une œuvre inexistante pour 15 000 euros

Salvatore Garau, un artiste italien, est très en vogue en ce moment. Il expose des œuvres invisibles. Il explique la signification dans « L’Unione Sarda ».

Après l’art abstrait, l’art du vide, du rien, de l’invisible… Et le maître en la matière s’appelle Salvatore Garau. Cet artiste italien a réussi à vendre une œuvre invisible aux enchères pour 15 000 euros. La mise à prix fixée par la maison de ventes Art-Rite était de 6 000 euros. Si la démarche est singulière, elle est porteuse d’un vrai message. Pour Salvatore Garau, sa sculpture invisible existe bel et bien, et elle est une « parfaite métaphore de l’époque que nous vivons », explique-t-il à L’Unione Sarda.

« Ça fait des années que je pense à ces sculptures invisibles. Mais ce n’est que maintenant que j’ai décidé de les exposer, car c’est une parfaite métaphore de l’époque que nous vivons », estime l’artiste italien de 67 ans.

Bientôt une sculpture invisible à New York

Avant l’œuvre qui a été vendue aux enchères, Salvatore Garau avait exposé une autre sculpture au cœur de Milan, sur la place de la Scala. Elle s’intitule Bouddha en contemplation et est conçue, selon Salvatore Garau, pour naître de l’imagination du spectateur : « Après tout, ne donnons-nous pas une forme à un Dieu que nous n’avons jamais vu ? »

Salvatore Garau a pour projet d’exposer d’autres œuvres de ce type. La prochaine prendra place à New York. D’autres grandes villes du monde l’ont contacté mais l’artiste sarde souhaite se limiter à sept spécimens, car le chiffre est spécial pour lui, « plein de symboles et de significations ».

Le Point