Un film avec Jésus réimaginé en femme lesbienne fait polémique

Trouvé sur TETU.com

Temps de lecture : 2 minutes

Une pétition circule afin d’empêcher coûte que coûte la sortie de ce long-métrage qualifié de blasphématoire, où Paris Jackson incarnerait une version contemporaine et queer du Christ.

Depuis peu, un nouveau projet cinématographique défraie la chronique. Mis en chantier en début d’année, Habit est un film indépendant réalisé par Janell Shirtcliff qui se met d’ores et déjà les communautés chrétiennes à dos. Et pour cause, il revisite la figure de Jésus pour l’imaginer en tant que jeune femme lesbienne, incarnée par Paris Jackson – oui, la fille du défunt roi de la pop.

Il n’en fallait pas plus pour qu’une pétition soit lancée afin de faire dérailler le projet, qui n’a pas encore de distributeur pour le moment. « Un nouveau film hollywoodien blasphématoire est censé sortir bientôt, montrant Jésus comme une femme lesbienne, écrit Vivian, l’instigatrice de cette pétition. S’il vous plaît, faisons en sorte d’éveiller et de sensibiliser les gens sur la haine christianophobe qui se répand de nos jours, mais qui est pour une tierce raison acceptée et louée par la société ». Pour l’heure, elle recueille plus de 300.000 signataires  qui s’opposent à la sortie en salles de ce long-métrage controversé.

Un projet très queer

Néanmoins, la créatrice de la pétition a été contrainte de clarifier sa prise de position. « Le synopsis du film ne mentionne pas réellement que Jésus est une lesbienne, mais plutôt que le personnage est joué par une femme lesbienne, évoque-t-elle. Désolée pour la confusion. C’est toujours mauvais et une attaque envers Jésus de Le fétichiser ainsi dans un film ». Une mise au point encore une fois erronée, puisque Paris Jackson ne s’identifie pas comme lesbienne.

Présenté comme un thriller, Habit détaillera les péripéties d’une jeune fêtarde avec un fétichisme pour Jésus qui est contrainte de se faire passer pour une nonne après qu’un trafic de drogues a dérapé. Plutôt subversif sur le papier, le film se montre particulièrement LGBT-friendly dans son casting. En plus de Paris Jackson qui est queer, Bella Thorne campe le rôle principal et est ouvertement pansexuelle. La mannequin trans Andreja Pejic fait aussi partie de la distribution.

Crédit photo : Voltage Pictures