Un récit sur la lutte contre le racisme endémique au cinéma, produit par Spike Lee

Un fils du Sud, film écrit et réalisé par Barry Alexander Brown d’après l’histoire vraie de Bob Zellner, bénéficie, à sa production, de la présence de Spike Lee. Le réalisateur de BlacKkKlansman retrouve l’histoire du racisme endémique aux États-Unis, mais cette fois avec l’expérience d’un repenti, venu rejoindre les rangs des militants pour l’égalité.

Bob Zellner avait raconté dans The Wrong Side of Murder Creek (NewSouth Books, non traduit en français), coécrit avec Constance Curry, son parcours plutôt atypique. Né dans une famille aux idées passablement conservatrices, pour ne pas dire raciste — son grand-père était membre du Ku Klux Klan — Zellner s’émancipera de cette idéologie morbide.

Plus encore, il rejoindra les militants de la lutte pour les droits civiques. Au casting de ce film dont la sortie est prévue le 16 mars prochain, Lucas Till, Sharonne Lanier, Matt Knowles ou encore Lucy Hale.

En 1961, Bob Zellner, petit-fils d’un membre du Ku Klux Klan originaire de Montgomery dans l’Alabama, est confronté au racisme endémique de sa propre culture. Influencé par la pensée du révérend Martin Luther King Jr. et de Rosa Parks, il défie sa famille et les normes sudistes pour se lancer dans le combat pour les droits civiques aux États-Unis.

ACTUALITTÉ