Une étude démontre que les corbeaux ont une forme de conscience

Temps de lecture : 3 minutes

Les corbeaux sont des animaux connus pour leur intelligence. La question est de savoir à quel point ils le sont. Selon une nouvelle étude, les corbeaux seraient capables de penser de manière consciente. Jusqu’à présent, on croyait qu’une telle capacité était exclusive chez les humains et certains primates.

Une forme de conscience bien réelle, mais différente de celle des êtres humains

Une nouvelle étude, menée par une équipe de chercheurs de l’université de Tübingen en Allemagne, a démontré que les oiseaux comme les corbeaux sont capables de faire l’expérience de la réalité subjective. Cela signifie qu’ils sont capables d’une forme de conscience, les permettant d’avoir une perception de la réalité qui dépend de leur propre esprit.

Cette découverte pourrait complètement changer notre compréhension de la conscience chez les animaux, étant donné que la perception consciente des choses est un trait qui n’a été attribué qu’aux humains et aux autres primates jusqu’à présent.Lire aussi Enfin : les animaux sauvages dans les cirques, c’est bientôt terminé

Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs ont mesuré l’activité cérébrale des corneilles alors qu’elles étaient soumises à une tâche visuelle. Dans un premier temps, les scientifiques ont commencé à entraîner deux corvidés à répondre à des stimuli visuels.

Pour ce faire, les corbeaux devaient regarder un écran : lorsqu’une image y était affichée, ils devaient secouer la tête pour montrer qu’ils avaient vu quelque chose. Les premières images étaient claires et faciles à identifier. Au fur et à mesure que les tests avançaient, les scientifiques ont montré aux oiseaux des images plus ambiguës, mais les corbeaux ont continué à donner des réponses fiables.

Par la suite, les tests sont montés en difficulté, et le suivi des activités neuronales des oiseaux a montré que les oiseaux en avaient parfaitement conscience, même quand les stimuli étaient très faibles. C’est ainsi que les chercheurs ont constaté qu’en plus de l’expérience sensorielle de base habituellement remarquée chez les corbeaux, les oiseaux ont aussi fait preuve d’une autre forme de conscience.

En effet, les résultats de l’expérience révèlent que les corbeaux ont réagi activement à des stimuli, même lorsqu’ils n’étaient pas présents. Les auteurs ont expliqué que cette forme de perception constitue ce que les humains appellent une expérience subjective.

Une découverte qui montre que la conscience est présente, mais en l’absence d’un cortex cérébral

Les chercheurs expliquent que la capacité de penser consciemment, pour les humains et les primates, est liée au cortex cérébral. Depuis toujours, les scientifiques se sont demandé si les espèces dont le système nerveux est structuré différemment – c’est-à-dire sans cortex cérébral – avaient également cette capacité. Jusqu’à présent, une telle possibilité avait été exclue, mais cette étude change la donne.

« Les résultats de notre étude ouvrent une nouvelle façon d’appréhender l’évolution de la conscience et ses contraintes neurobiologiques », a déclaré le professeur Andreas Nieder, auteur principal de l’étude.

Outre la compréhension de la conscience chez les corvidés, le professeur Nieder a également expliqué que les résultats de cette expérience pourraient aider à en savoir plus sur l’histoire de l’évolution. Le fait qu’un oiseau puisse avoir une certaine forme de conscience pourrait en effet signifier que les origines de la conscience pourraient être beaucoup plus anciennes et plus répandues dans le règne animal qu’on ne le pensait auparavant.

« Les derniers ancêtres communs des humains et des corbeaux ont vécu ensemble il y a 320 millions d’années. Il est possible que la conscience de la perception soit née à cette époque et se soit transmise depuis », a déclaré le professeur Nieder.

Science Alert

4 Commentaires

Les commentaires sont fermés.