Granville (50) : Une famille de migrants a été relogée par la mairie

Vendredi 12 mars, la Ville et l’association Port d’attaches ont signé une convention pour la mise à disposition d’un logement destiné à une famille de migrants.

Les élus et les responsables de Port d’attaches devant le logement prêté par la ville

Début avril, une mère africaine et ses trois enfants ( 4, 6 et 13 ans ) devraient emménager dans un logement de 100 m2 mis à disposition par la Ville de Granville, dans le quartier d’Hacqueville.

« Ce logement est inoccupé depuis très longtemps, nous le mettons aux normes avec des travaux d’électricité, de plomberie et de désamiantage, pour un montant de 35.000 €. Nous signons aujourd’hui une convention de 3 ans renouvelables avec l’association Port d’attaches qui pourra loger une famille de migrants dans un logement refait à neuf » se réjouit Gilles Ménard, maire de Granville.

Le maire avait fait voter cette convention lors du conseil municipal du 13 novembre 2020. La nouvelle municipalité élue le 28 juin 2020, avait promis d’avoir une ville d’accueil pour les migrants dans le cadre d’une politique de solidarité.

Une cinquantaine de migrants

Depuis sa création en 2011, l’association Port d’Attaches poursuit plusieurs objectifs. Elle défend le droit des étrangers, accompagne les bénéficiaires dans leurs démarches administratives, aide les bénéficiaires à s’intégrer et héberge une vingtaine de migrants sur la cinquantaine qu’elle accueille. 

Un propriétaire logeait trois familles de migrants, mais il a décidé de vendre sa maison. Ce logement mis à disposition par la ville, va nous permettre de reloger une de ces trois familles. Didier Pernelle, coprésident de l’association avec Chantal Vinson

« Les enfants sont scolarisés à Granville, l’aîné va au collège et les deux jeunes vont à l’école Jules-Ferry », souligne Didier Pernelle, coprésident de l’association avec Chantal Vinson.

Actu