Universités : Décolonialisme et antiracisme génèrent un climat houleux

Vives tensions autour de thématiques comme le décolonialisme ou l’antiracisme. Des universitaires jugent le débat de plus en plus difficile. D’autres redoutent des atteintes à leur liberté de chercheur.

Fin d’année délétère dans le monde universitaire. Des fractures, latentes depuis plusieurs années, sont apparues en pleine lumière, souvent dans l’émotion et face aux questionnements suscités par l’assassinat de Samuel Paty.

Le 31 octobre, une centaine d’intellectuels, parmi lesquels les historiens Marcel Gauchet, Pierre-André Taguieff, les politistes Gilles Kepel ou Pascal Perrineau, fustigent, dans une tribune parue dans « Le Monde », « la réticence de la plupart des universités à désigner l’islamisme comme responsable de l’assassinat de Samuel Paty » et « le conformisme intellectuel, la peur, le politiquement correct, une véritable menace pour nos universités », où, selon eux, « la liberté […]

Sud-Ouest