Urrugne (64) : Le centre de vaccination victime d’un incendie criminel

Le centre de vaccination d’Urrugne a été touché par un incendie dans la nuit de samedi à dimanche. Le procureur de la République de Bayonne a saisi le service de police judiciaire de Bayonne d’une enquête de flagrance pour destruction volontaire par incendie.

Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’un incendie volontaire. Le procureur de la République de Bayonne a dans ce sens saisi le service de police judiciaire de Bayonne d’une enquête de “flagrance pour destruction volontaire par incendie”. Un centre de vaccination a déjà été vandalisé dans la nuit de vendredi 16 à samedi 17 juillet à Lans-en Vercors (Isère). Le bâtiment a été saccagé. Une enquête a été confiée à la gendarmerie de Villard-de-Lans.

Le centre de vaccination d’Urrugne partiellement incendié dans la nuit de samedi à dimanche
Le centre de vaccination d’Urrugne partiellement incendié dans la nuit de samedi à dimanche 

Le chapiteau du centre de vaccination à Urrugne a en partie brulé dans la nuit de samedi à dimanche. Les pompiers ont été appelés vers 3h du matin. Plusieurs points de départ de feu ont été relevés et de l’essence a été déversée tout autour du barnum.

De l’essence à été déversé tout autour du Barnum
De l’essence à été déversé tout autour du Barnum 

Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’un incendie volontaire. Le procureur de la République de Bayonne a dans ce sens saisi le service de police judiciaire de Bayonne d’une enquête de “flagrance pour destruction volontaire par incendie”.

Le maire de la commune Philippe Arramendi entre dépit et colère.

Le maire de la commune Philippe Arramendi entre dépit et colère.

France Bleu