Val-d’Oise (95) : De fortes sanctions contre les agresseurs de Nada Benmerieme, une jeune arbitre de football

Une arbitre de 19 ans avait essuyé des insultes et pris un coup de coude lors d’un match de football amateur de moins de 18 ans entre la JS Pontoisienne et le FC Ecouen. Elle souhaite néanmoins continuer l’arbitrage.

Des décisions exemplaires après une agression qui avait choqué au-delà de la planète football. Le 11 octobre dernier, une jeune arbitre de 19 ans, Nada Benmerieme, qui officie dans le district du Val-d’Oise depuis trois ans, avait vécu un véritable cauchemar.

De nombreux faits scandaleux qui s’étaient déroulés lors du match de moins de 18 ans (U18) de 3e division entre la JS Pontoisienne et le FC Ecouen, pour lesquels des sanctions seraient tombées sur le plan sportif. Une plainte devait également être déposée au pénal.

Cette licenciée au club de Bezons avait dû ce jour-là stopper la rencontre à la 75e minute après avoir reçu un coup de coude dans la mâchoire. Auparavant, elle avait essuyé de nombreuses insultes dégradantes et sexistes. […] Même cinéma chez un dirigeant, lui aussi exclu pour contestation, qui est revenu sur la pelouse pour s’en prendre verbalement à l’arbitre : « Sale chienne, l’arbitre elle a ses règles. Elle est même pas bonne, cette pute. » Des menaces à répétition et des insultes d’une violence inouïe, qui ont obligé l’arbitre à rejoindre son vestiaire pour se protéger. […]

De son côté, le président du club, qui n’était pas présent aux moments des faits, s’est vu notifié en sa qualité de responsable six mois de suspension. […]

Le Parisien