Victime de grossophobie et de racisme, la rappeuse Lizzo fond en larmes

Après la sortie de son nouveau titre “Rumors” avec Cardi B, la chanteuse a dénoncé les attaques dont elle est victime sur les réseaux sociaux.

Lizzo a craqué en plein live sur Instagram le 14 août dernier. La chanteuse multirécompensée s’est confiée sur les insultes grossophobes et racistes, reçues après la sortie de Rumors, son nouveau titre, avec Cardi B

Lizzo parle à ses abonnés depuis sa salle de bain. La vidéo n’est plus disponible sur son compte Instagram, mais elle a été enregistrée, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous. “Pendant les jours où je devrais être heureuse, je me sens déprimée”, démarre-t-elle avant d’expliquer qu’elle ne préciserait pas les messages nauséabonds qu’elle a reçus, mais qu’ils s’attaquent à son apparence. 

“Les gens disent tellement de merd* sur moi, ça n’a pas de sens. C’est grossophobe, raciste et blessant. Si vous n’aimez pas ma musique, ok. Si vous n’aimez pas Rumors, ok. Mais plein de gens s’attaquent à moi sur mon physique”, confie la chanteuse dont l’émotion est plus que perceptible. “Je pense que je suis dans un état de choc depuis que Rumors est sorti (13 août, ndlr) et je n’ai donc même pas pu m’asseoir et me féliciter”, poursuit-elle avant de s’adresser directement à ses détracteurs : “Je vais continuer à être moi-même”.