Villeurbanne : pendant le ramadan, la mosquée distribue chaque jour entre 700 et 900 repas

Depuis le 13 avril 2021, début du ramadan, des dizaines de femmes, fidèles à la mosquée de Villeurbanne, concoctent près de 900 repas pour les étudiants et personnes précaires

Il est à peine 9h30 ce mercredi 5 mai 2021 mais des odeurs d’épices se font déjà sentir. En face de la mosquée Othmane à Villeurbanne (Rhône), des dizaines de mains s’activent autour de marmites. 

Depuis le début du ramadan, 43 cuisinières, des « mamans » se relaient quotidiennement pour préparer entre 700 et 900 repas qui seront distribués aux étudiants, aux sans-abri ou aux femmes isolées. Une incroyable chaîne de solidarité qui prend tout son sens en ce mois de jeûne.

Un immense couscous est en préparation ce matin. Des carottes, des oignons attendent d’être épluchés sur les tables de cette cour laissée gracieusement à disposition par un riverain. Des arrivées d’eau, de courant et de grandes marmites y ont été installés au début du ramadan le 13 avril dernier […]. 

Pour mettre sur pied cette immense chaîne de solidarité, initiée par le recteur de la mosquée Gaci Azzedine, le bénévole Hedi Baïben veille tous les jours à l’approvisionnement des centaines de kilos d’aliments nécessaires aux recettes. Avec les nombreux dons des fidèles, il achète notamment de la viande de qualité. Et il insiste sur ce point […].

Tajines de bœuf, lasagnes, couscous, rien n’arrête ces « mamans » chapotées par une cuisinière discrète mais incontestablement la meilleure aux yeux des bénévoles. 

Samedi 7 mai, un plus grand défi les attend pour la « nuit du destin » – jour où le coran a été révélé – qui a lieu le 27e jour du ramadan […]. Ne pouvant assurer toute la distribution à la mosquée Othmane, des points de distribution sont installés chaque jour aux quatre coins de Villeurbanne et Lyon : sur le campus de la Doua, à Blandan ou encore dans le 9e arrondissement. 

Sur place, les bénéficiaires identifiés par la mosquée reçoivent un plat chaud mais aussi de quoi déjeuner généreusement avant le lever du soleil […]. Si vous souhaitez bénéficier d’un repas, vous pouvez contacter Edi Baïben par SMS au 06.95.40.23.94

actu.fr