Volleyball : une joueuse serbe suspendue après un geste raciste en plein match

Lors d’une rencontre face à la Thaïlande, une volleyeuse s’est moquée de ses adversaires en étirant ses paupières. Elle a été suspendue deux matchs pour son geste discriminatoire.

Un match de volleyball (illustration)Crédit : Odd ANDERSEN / AFP

C’est un geste qui n’a pas sa place sur un terrain de volleyball. Lors de la rencontre entre la Serbie et la Thaïlande, le mardi 1er juin, Sanja Djurdjevic a été filmée en train d’étirer ses paupières, dans le but de se moquer des personnes d’origine asiatique.

Comme le rapporte CNN, la joueuse serbe a écopé de deux matchs de suspension, infligés par le sous-comité du panel disciplinaire de la fédération internationale de volley-ball (FIVB), qui a également sanctionné la fédération serbe de volleyball d’une amende de 18.000 euros. La FIVB a annoncé que cette somme serait en partie destinée à une cause dédiée à la lutte contre les comportements discriminatoires.

Sur les réseaux sociaux, Sanja Djurdjevic s’est excusée pour son geste discriminatoire : “Je suis consciente de mon erreur et j’ai immédiatement après le match présenté mes excuses à toute l’équipe thaïlandaise”. De son côté, la fédération serbe de volley-ball a également publié un message conciliant sur Facebook disant qu’elle “s’excuse sincèrement” auprès de l’équipe thaïlandaise.

RTL