Vrigne-aux-Bois (08) « J’ai fait mon devoir civique, maintenant je risque l’expulsion », Farouk, un compagnon d’Emmaüs, dans le viseur de la préfecture

Alors qu’il était appelé pour témoigner dans le cadre d’une plainte, un compagnon Emmaüs en situation irrégulière a reçu une obligation de quitter le territoire avant le 5 juillet. Il estime être « puni » pour avoir « fait son devoir ».

Sous antidépresseur, Farouk Boulbadaoui dit avoir fait une tentative de suicide au lendemain de la réception de son OQTF (Obligation de quitter la France). Farouk prononce ces mots avec lenteur. Le regard un peu troublé​. L’élocution hasardeuse. 

L’Ardennais