Yvan Colonna tué en prison par un djihadiste

Yvan Colonna a été étranglé par un autre détenu, présenté comme islamiste radical, ce mercredi à la centrale d’Arles.

L’agresseur présumé d’Yvan Colonna serait Franck Elong Abé, un djihadiste âgé de 36 ans. Détenu en 2012 en Afghanistan à Bagram par les Américains, il a été remis à la France en 2014. Condamné à neuf ans de prison pour “association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste”, Franck Elong Abé a été incarcéré. Il a été signalé comme étant l’auteur de 14 incendies et de dégradations de sa cellule lorsqu’il était détenu à Condé-sur-Sarthe. 

Franck Elong Abé

Les faits se sont déroulés dans la cour de promenade, lorsqu’un détenu, pour des raisons qui ne sont pas encore connues, a violemment agressé à mains nues Yvan Colonna.

L’auteur présumé de l’agression est actuellement interrogé. Les autorités ignorent les motivations de son geste. 

Yvan Colonna avait été reconnu coupable de l’assassinat du préfet de Corse-du-Sud, Claude Erignac, perpétré le 6 février 1998. Le berger de Cargèse avait échappé aux recherches des autorités pendant plusieurs années, avant d’être cueilli par la police le 4 juillet 2003 à Porto-Pollo, près de Propriano.